10 plantes de montagne pour un concentré de vertus

Ecrit par
La Reine des Près

Ce n’est un secret pour personne : en matière de soins cutanés et de cosmétiques, la tendance est à la nature ! Et s’il y en a une qui a particulièrement la cote, c’est bien la montagne. Voici un concentré de 10 cosmétiques et plantes de montagne pour redonner à votre corps toutes les vertus qu’il mérite sans lui nuire.

1 : l’edelweiss

Il s’agit d’une des plantes les plus symboliques des montagnes. Mais aussi une des plus saines. Egalement connue sous le nom d’étoile des glaciers, elle résiste aux températures les plus extrêmes. Même les tempêtes de neige et les vents de glace ne parviennent pas à l’éliminer. En effet, la plante est dotée d’une protection interne extrêmement robuste. Lorsqu’elle est appliquée sur la peau sous forme de crème, l’edelweiss agit comme une fontaine de jouvence. Anti-âge par excellence, elle vous permet de rajeunir de la plus naturelle des façons.

2 : le sapin

Le sapin vert ne finit pas d’inspirer le monde des cosmétiques. Véritable antistress cutané, l’extrait de sapin se retrouve dans de nombreux cosmétiques aux formules exemplaires (sans colorants, sans silicone et sans parabène). Les branches de sapin frais composent de nombreuses crèmes et huiles essentielles utilisées pour réaliser des massages relaxants, en particulier sur la poitrine et l’abdomen. Inutile d’attendre Noël pour s’y mettre !

3 : le frêne

Egalement connu sous le surnom d’ « arbre des centenaires », le frêne et plus particulièrement ses jeunes feuilles rend la vieillesse plus agréable. Très appréciés dans le traitement de l’arthrose, ses feuilles et ses bourgeons possèdent des qualités antirhumatismales certaines qui ne sont plus à démontrer. Le frêne contribue au bon fonctionnement du système rénal et de la vessie.

4 : le génépi

Il faut le vouloir pour le cueillir. En effet, le génépi ne pousse pas à moins de 2 000 mètres d’altitude. Jusqu’à récemment, il était surtout connu pour entrer dans la composition des digestifs de Savoie. Aujourd’hui, sa fleur a trouvé une autre utilité. L’acide chlorogénique qu’elle renferme est devenu le nouvel agent actif préféré des cosmétologues. Il a des vertus antioxydantes mais aussi antimicrobiens et anti-inflammatoires.

5 : le genévrier

Tout comme le génépi, le genévrier demande des talents de grimpeur pour qu’on puisse en profiter. On retrouve cet arbuste sauvage jusqu’à 4 500 mètres d’altitude. Dans les Pyrénées, il est localisé à de plus faibles hauteurs, qui peuvent tout de même atteindre 1 200 mètres. Mais les efforts sont vite récompensés ! Ainsi, transformé en onguent il relaxe la peau fatiguée. Dans certaines compositions, il agit en tant qu’anti-inflammatoire et combat les douleurs musculaires.

6 : la reine des prés

La reine des prés ne se contente pas d’être une jolie petite fleur planche. Parmi la flore des montagnes, elle est élevée au rang de la plus pure car elle permet de lutter contre la prolifération des bactéries. Un tonique à base d’acide phénolique extrait de la reine des prés suffit à limiter l’excès de sébum. Elle est même conseillée aux peaux grasses et peut resserrer les pores dilatés.

7 : la gentiane jaune

Principalement présente en Auvergne, la gentiane jaune est appréciée pour ses qualités purifiantes et antistress. Appliquée en crème sur le visage ou le corps, elle tonifie la peau, même celles particulièrement fragiles. Elle permet aussi d’unifier le teint. Plus encore, la gentiane jaune est utilisée dans les soins de dermatologie pour résorber les cicatrices cutanées. Elle entre également dans la prise en charge naturelle des dermatoses inflammatoires, de la décongestion cutanée et des plaies infectées, ce qui en fait la plus médicinale des plantes de la cosmétique.

8 : la monarde

D’une couleur rouge éclatante, la monarde est facile à localiser en milieu sauvage. Il d’une plante aux multiples effets tonifiants et stimulants pour la peau, y compris le cuir chevelu. C’est sa pétale qui est utilisée. Intégrée dans des cosmétiques, l’huile essentielle de monarde prend soin de la peau en la traitant contre la fatigue et les mycoses. Elle dégage une odeur douce très agréable.

9 : la pensée

Les bienfaits de la pensée sont connus depuis des siècles. Au Moyen-Âge, on s’était déjà rendu compte de sa capacité à soulager les douleurs. Aujourd’hui, elle se retrouve aussi bien sous la forme de cosmétiques que de compléments alimentaires.

10 : le pissenlit

Le pissenlit est peut-être la plante la moins attendue de ce classement. Et pourtant, elle mérite amplement sa place ! Loin d’être une mauvaise herbe, cette plante pourrait bien devenir votre nouvel allié lorsqu’il s’agit de soulager votre corps.

Ainsi, la montagne ne semble pas avoir dit son dernier mot pour plaire à votre corps. Les cosmétiques sous forme de crèmes ou même d’onguents à base de plantes des montagnes diverses deviennent de plus en plus demandés. Tous les ans, de nouvelles applications et de nouveaux actifs sont découverts et intensifient la tendance de la cosmétologie saine et naturelle.

Partager
Categories:
Insolite

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Menu Title