En route pour la Montagne : préparez votre trajet en voiture

Ecrit par
partir au ski en voiture

Le jour du départ approche. Pour aborder la route en toute sécurité, voici quelques points clés à ne pas manquer.

L’entretien de votre voiture :

Le départ à la montagne implique généralement un long trajet et des conditions météo parfois difficiles. Pour votre sécurité, pensez à faire un bilan santé de votre véhicule en vérifiant :

  • Les différents niveaux (huile moteur, liquide de frein, liquide de refroidissement, liquide de lave-glace…) En ce qui concerne le liquide de lave-glace, nous vous recommandons de vous procurer un liquide de lave-glace adapté aux conditions hivernales.
  • L’usure des plaquettes de frein, de vos balais d’essuie-glace et de vos courroies.
  • L’état et pression des 5 pneus, ainsi que l’état de votre batterie.
  • Le fonctionnement des vos feux (feux de croisement/route, clignotants, feux stop et warnings)

Pensez également à nettoyer votre pare-brise à l’intérieur et à l’extérieur pour optimiser votre visibilité. Certaines de ces vérifications ne sont faisables que par le biais d’un garagiste, aussi veillez à prendre rendez-vous à l’avance afin que tout soit prêt pour le jour de votre départ.

L’équipement de vos pneus :

Selon votre destination, l’enneigement des routes ou les obligations routières, prévoyez l’équipement adéquat pour vos pneus : Pneus neige, chaînes, chaussettes à neige… De nombreuses solutions existent pour vous faciliter la vie sur les routes enneigées. Retrouvez ici notre article pour vous aider à faire le bon choix ! Attention toutefois, sur certaines routes le port des chaînes est obligatoire comme sur le tronçon à l’accès au Mont Blanc par la France du 1 er octobre au 30 avril.

Documents et règlementation :

Pensez à emporter avec vous les papiers de votre véhicule en cas de contrôle : carte grise, attestation d’assurance et permis de conduire. Dans un autre registre, gardez près de vous votre carte bleue ou de l’espèce lors de votre trajet pour le péage.

Vérification de votre assurance :

Pare-brise fissuré par le gel, panne de moteur ou accident causé par une plaque de verglas : un temps hivernal peut parfois provoquer un incident. Avant votre départ, nous vous conseillons de contacter votre assurance pour connaître les clauses exactes de votre contrat d’assurance auto ainsi que les garanties incluses.

De même, il peut être judicieux de vérifier auprès de votre compagnie si vous pouvez passer le volant à l’un ou l’autre de vos passagers et, en particulier, à de « jeunes permis » tout en restant assuré. Dans certains cas, une surprime pourra vous être réclamée.

Chargement du coffre :

Les mouvements d’une voiture sont fortement altérés par la charge. Les distances de freinage s’allongent, les reprises sont plus laborieuses et de ce fait, rendent la conduite beaucoup moins souple. Essayez donc de limiter ces contraintes en chargeant correctement et judicieusement votre coffre :

En premier lieu nous vous conseillons de charger votre voiture la veille du départ, pour ne rien omettre et garder la tête froide au moment du chargement. Placez les valises les plus grosses/lourdes dans le fond du coffre et veillez à ne pas laisser à l’intérieur de celles-ci des choses dont vous pourriez avoir besoin durant le trajet. Puis positionnez le reste de vos bagages par-dessus ces valises en tentant de combler les trous pour un meilleur gain de place ainsi qu’une meilleure répartition du poids dans votre coffre. Si le coffre est plein, positionnez les derniers sacs au pied des sièges arrière ou sur la plage arrière dans le cas d’objets légers et n’altérant pas votre visibilité. Attention, ne positionnez jamais d’objets lourds sur la plage arrière. En cas de choc ou de freinage brutal, ils peuvent devenir dangereux pour vos passagers en les heurtant violemment dans la nuque ou la tête.

Modalités de départ

Écoutez votre horloge interne avant de décider de l’heure du départ. Si vous êtes plutôt du matin, partez dans la nuit ou très tôt le matin. Si vous êtes du soir, partez en fin d’après-midi ou début de soirée. Veillez à ne pas manger trop copieusement durant vos pauses repas pour limiter le coup de fatigue qui est bien souvent inévitable et accentué par un estomac trop plein.

Durant votre trajet, faites également des pauses de manière régulière. La sécurité routière recommande des pauses toutes les deux heures. L’essentiel n’est pas de tenir cette moyenne mais de savoir vous arrêter lorsque vous vous sentez fatigué. La fatigue et l’assoupissement au volant causent chaque année de nombreux accidents sur les routes.

Si vous voyagez avec des enfants, aménagez leur des pauses fréquentes pour qu’ils puissent se dégourdir les jambes et ainsi se montrer plus patients en voiture et vous rendre le voyage plus calme et serein. Privilégiez les voyages de nuit pour leur imposer qu’une durée minimum du trajet en étant éveillé.

Prévoyance et anticipation :

Loin de nous l’idée de vous porter malheur. Cependant, nous vous suggérons d’emporter avec vous le double des clés de votre voiture dans le cas où vous égariez vos clés. Dans la même idée, laissez le double des clés de votre maison/appartement à quelqu’un de confiance qui ne part pas avec vous (membre de la famille, ami, voisin…).

Emportez également avec vous tout ce qui pourrait vous être utile durant le trajet : Lunettes de soleil, encas, pique-niques, oreiller, couvertures, divertissements pour les passagers…

Et surtout, n’oubliez pas vos papiers de réservation si vous louez un hébergement ou les clefs du logement si elles sont déjà en votre possession !

Bonne route et bon ski !

Partager
Categories:
Conseils ski

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Menu Title