Comment bien choisir ses vêtements de randonnée?

Ecrit par
pexels-photo

Aujourd’hui je passe la main à Ambre du blog Ekosport qui va nous donner de précieux conseils pour bien choisir sa tenue de randonnée à la montagne.

Les beaux jours sont bel et bien installés, c’est donc le moment de troquer ses skis pour une bonne paire de basket. La montagne offre un immense terrain de jeu diversifié pour se promener. Si le choix minutieux d’une combinaison de ski est évident, l’équipement pour des activités en montagne l’été l’est tout autant. Altitude, météo changeante rapidement et terrains variés sont autant de facteurs à prendre en compte. Voici quelques conseils pour bien vous équiper :

Le système de 3 couches

Comme pour le ski, le système de 3 couches est utilisé pour la randonnée. L’objectif de ce système est d’utiliser un minimum de vêtements pour un maximum d’efficacité et de polyvalence.

La première couche est celle qui est au contact de votre peau, son but est de vous garder au sec et d’éviter la sensation de froid. Il faut donc choisir un vêtement dit « respirant » qui vous permettra d’évacuer votre transpiration pour éviter d’avoir froid.

A éviter : le coton qui absorbe l’humidité et sèche lentement.

On préfère : des sous-vêtements techniques en fibre synthétiques respirants comme le polyester et le polyamide. Les sous-vêtements en laine de mérinos seront à utiliser pour les basses températures.

Notions importantes :

  • Régulation de la température et de l’humidité
  • Respirant
  • Séchage rapide
© ekosport

© ekosport

La deuxième couche aura pour but de vous isoler. C’est le rôle que remplissent les vêtements en fibre synthétique (polaire) ou avec du duvet (doudoune). Les polaires protègent bien du froid même si elles sont humides et sèchent plus rapidement qu’un duvet. Mais le duvet, lui, isole d’avantage pour le même poids.

La bonne combinaison : porter une polaire pendant l’effort et une doudoune avec duvet après, à l’arrêt.

Notions importantes :

  • Isolant
  • Respirant
  • Séchage rapide

La troisième couche, enfin, est celle qui vous protégera des éléments extérieurs : le vent, la pluie, la neige, tout en évacuant la transpiration. Il existe aujourd’hui des membranes imper-respirantes, comme le Gore-Tex, qui vont permettre d’évacuer la transpiration tout en étant imperméables. Ce type de membrane possède des micropores qui sont 700 fois plus larges que des gouttes de transpirations, mais 20 000 fois plus petits qu’une goutte de pluie. Dernier point, lors de votre choix, soyez également vigilant quant à la coupe de la veste et notamment aux ouvertures supplémentaires pour prolonger l’aération continue.

Notions importantes :

  • Respirant
  • Imperméable/déperlant,
  • Coupe-vent

Le softshell, un bon compromis ?

Les vêtements softshells peuvent servir à la fois de deuxième et troisième couche car ils sont généralement souples, respirants et résistants aux petites intempéries. Ainsi, selon l’activité pratiquée et la saison, vous pourrez vous tourner vers une veste softshell pour minimiser le nombre de vêtements.

Soyez attentif à la description du produit car certaines vestes seront plus isolantes ou imperméables que d’autres.

© ekosport

© ekosport

Enfin, pour le bas, les shorts et pantalons sont également construits de façon à être imperméables et respirants.

Pour la durabilité et la résistance des shorts et pantalons, vérifiez l’assemblage du vêtement. Une triple couture rabattue et une double couture pour l’entre-jambe favoriseront vos mouvements tout en garantissant la solidité du vêtement.

Plus votre choix de vêtements sera judicieux, plus vous pourrez profiter de votre randonnée en montagne ! Pensez donc à faire quelques recherches sur l’altitude et les conditions climatiques en amont pour adapter votre équipement à votre pratique.

 

Crédits photo : The North Face/Ekosport

Partager
Categories:
Bons plans · On a testé

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Menu Title