Pourquoi faire le choix d’un smartphone pliable au ski ?

Ecrit par
Smartphone pliable

Introduction – Le concept de smartphone pliable continue de faire son petit bonhomme de chemin dans les esprits. Il y a encore quelques années, le sujet était la proie des fantasmes. Les amateurs de sport saisonnier espéraient ainsi pouvoir emmener n’importe où avec eux un écran flexible, facile à glisser dans la poche et résistant naturellement à des conditions extrêmes. L’année 2019 pourrait bien voir se concrétiser ce vieux rêve, grâce aux initiatives de grands groupes comme Apple, Samsung ou encore Huawei. Le début d’année voit cependant se profiler les ambitions d’un autre constructeur chinois. En effet Royole, spécialiste des écrans souples vient d’annoncer FlexPai, un concept de smartphone surprenant et premier de l’histoire à être doté d’un écran flexible. Au travers de cette publication, nous revenons sur les avantages pour les skieurs passionnés à disposer d’un smartphone pliable sur eux.

 Petit retour historique sur le concept de smartphone pliable

On évoque depuis longtemps le concept d’écran pliable. En effet, qui n’a jamais rêvé de pouvoir disposer d’une telle technologie, ne serait-ce que pour des raisons pratiques ? Un écran capable de faire preuve de flexibilité, c’est un écran qu’on peut ranger facilement et, dans le cas de la technologie mobile, embarquer partout avec soi ! La question de la technologie flexible trouve son origine au sein des grands groupes industriels, spécialisés dans le domaine de la Hi-Tech. A l’aube des années 2000, on réfléchit alors à la possibilité de développer des écrans souples ou « écrans mous ». Mais la réflexion en est encore au stade embryonnaire. On étudie alors les propriétés des polymères, des molécules capables de se « tordre », tout en conservant et reprenant leur structure et forme d’origine.

Officiellement, c’est le groupe Philips qui jette les bases de cette entreprise, et développe un premier prototype industrialisable dès 2004. Mais la technologie reste à perfectionner. Plusieurs années après cette remarquable innovation, les constructeurs et autres experts continuent de parier sur de nouvelles technologies, à base de cellules photovoltaïques enroulables ou de capteurs intelligents. Les polymères s’installent durablement dans le paysage, comme remplaçant incontournable du silicium. C’est l’essor de la technologie dite « organique ». Mais on ne perçoit pas encore l’arrivée imminente d’un smartphone pliable, même si les rumeurs demeurent persistantes à ce sujet.

L’année 2018 est l’année de tous les défis : en effet, la plupart des constructeurs de téléphonie mobile sortent du bois et se positionnent sur le créneau de la technologie flexible. On observe ainsi un combat acharné entre des géants comme Samsung et Huawei, qui se disputent la première place. En novembre 2018 et à l’occasion d’une conférence annuelle, le géant sud-coréen Samsung annonce l’arrivée imminente des premiers écrans flexibles censés équiper un smartphone de la firme dans le courant de l’année 2019. De son côté, Huawei fait le même genre d’annonce à la même époque, en promettant le lancement d’un premier smartphone avec panneaux OLED flexibles. En janvier 2019, le PDG de la firme confirme la présentation d’un premier concept au MWC 2019 (salon high-tech mondialement connu) pour la fin du mois de février.

Chez les autres marques et grands constructeurs, on n’est pas non plus en reste : en effet, LG annonce également développer un concept de smartphone enroulable, à l’image de son téléviseur haut de gamme Signature. L’appareil pourrait bien sortir au deuxième semestre 2019. Mais pour le moment, il semble bien que ce soit la société chinoise Royole qui fasse sensation avec le Flexpai. C’est ce dernier modèle que nous vous proposons de regarder dans le détail ci-dessous.

Focus sur le modèle de smartphone pliable Flexpai de chez Royole

Le mobile fonctionne à l’aide d’une puce Qualcomm

Dans la lutte pour gagner la bataille du smartphonne pliable, il est vrai que Samsung et Huawei ont fait beaucoup parler ces derniers mois. Mais c’est véritablement le chinois Royole qui a créé la surprise en cette fin d’année 2018, en dévoilant littéralement son nouveau modèle de téléphone flexible : le Flexpai. Si l’annonce a été faite en Chine à l’origine, le constructeur entend bien se lancer sur le marché international pour un lancement officiel. C’est d’ailleurs à l’occasion du CES 2019 que l’annonce a été faite.

Côté équipement, on peut dire que le modèle de chez Royole est particulièrement bien équipé. On notera par exemple la présence d’une puce haut de gamme Qualcomm et d’un processeur Snapdragon855. Les performances de ce processeur, dévoilé il y a seulement quelques mois, devrait ravir les amateurs de performances. Pour accompagner ce composant, l’intégration de 6 Go de Ram est prévue de même qu’une puce modem X50 pour une compatibilité 5G totale.

Du côté du système d’exploitation, Flexpai est censé fonctionner sous Android 9.0 Pie. Cette nouvelle mise à jour permettra d’accéder à l’intelligence artificielle Google, afin d’optimiser les caractéristiques dynamiques du téléphone. La première des nouveautés en lien avec cette nouvelle IA est « L’Adaptative battery », censée indiquer le niveau de consommation de certaines applications pour leur allouer plus de ressources de manière automatique.

Pour tout ce qui concerne l’affichage, on note que le modèle Flexpai développe un écran de 7,8 pouces, avec un ratio de 4 :3. Ainsi, selon l’usage souhaité par l’utilisateur, il devient possible de plier l’écran en deux. La dalle, quant à elle, offre une définition de 1920×1440 pixels. L’appareil photo intégré est équipé d’un double capteur photographique.

Quels sont les atouts premiers d’un téléphone pliable ?

Malgré l’aspect révolutionnaire de la technologie pliable au départ et l’enthousiasme certains des industries, l’idée d’un smartphone pliable est demeurée longtemps victime de préjugés. Et s’il s’agissait tout simplement d’un « gadget », ou d’une innovation ne répondant pas à un besoin essentiel pour les usagers ? Les groupes spécialisés dans le développement de technologies mobiles se sont longtemps penchées sur la question, sans jamais abandonner réellement l’idée. Cette situation d’attentisme peut s’expliquer de plusieurs façons : d’abord pour des raisons techniques, la technologie pliable étant fortement dépendante de questions techniques – la finesse, mais aussi la fragilité du concept en cause. Ensuite, qui dit technologie flexible dit nouveaux usages à inventer : lorsqu’on parle de la possibilité de « plier » littéralement un écran, on repense forcément des questions de surface. A l’heure actuelle, le marché de la technologie mobile est encore relativement divisé entre d’un côté les smartphones, les tablettes et les fablettes – sorte de condensé des deux gammes d’appareils précédents. Et si, finalement, la technologie flexible pouvait permettre d’associer les deux dans un seul et même objet ?

En 2018 et à l’occasion de la conférence annuelle MWC, le président de la branche Samsung Mobile, DJ Koh, déclarait vouloir lancer « une nouvelle catégorie de produits qui ne serait pas un gadget ». Ainsi, un nouveau smartphone baptisé Galaxy X devrait voir le jour prochainement. Le concept reposant sur l’idée d’un écran pliable devrait toutefois voire l’entièreté de son châssis modulable, pour transformer à terme l’appareil en petite tablette au besoin.

Ainsi, c’est non seulement la capacité des téléphones pliables à épouser une forme compacte qui leur confère leur intérêt, mais également la possibilité d’accéder à un affichage plus important. D’un simple smartphone flexible, on peut obtenir une petite tablette, pratique pour effectuer de petites tâches. La surface disponible double ainsi de volume, de telle façon qu’on a l’impression d’avoir deux téléphones reliés entre eux par une charnière centrale. Dans d’autres cas, on a également le sentiment de prendre en main une tablette en mode paysage, capable de se plier comme un livre. Au final, l’usager embarque avec lui un terminal plus épais qu’un smartphone classique, mais avec un écran de la taille d’une tablette. De toute évidence, l’essentiel pour les constructeurs (et pour les usagers de la téléphonie mobile !) est d’obtenir à terme « la meilleure expérience possible ».

Pour le reste, il convient de ne pas trop s’alarmer sur les performances futures de ces nouveaux objets : par exemple, le modèle Flexpai dispose d’une batterie conséquente (de l’ordre de 3800 mAh), et embarque avec lui une mémoire entre 6 et 8 gigaoctets. On peut estimer cela comme largement suffisant pour faire tourner des applications gourmandes en ressources.

Quelles sont les limites de résistance d’un téléphone pliable ?

Vous êtes amateur de sensations fortes, ou vous aimez tout simplement partir en vacances aux sports d’hiver régulièrement tous les ans ? Dans tous les cas, vous avez besoin de pouvoir compter sur des appareils plus résistantes que la moyenne, afin de pouvoir rester en contact avec vos proches, et capturer le magnifique paysage qui s’étend à vos pieds. En cela, on peut se poser plusieurs questions : si les smartphones pliables paraissent une chic et pratique idée, sont-ils réellement à l’épreuve de conditions d’utilisation intensives ? Seront-ils suffisamment plats pour être glissés dans la poche ? Et surtout : les parties flexibles de l’appareil seront-elles suffisamment solides pour résister aux chocs et autres griffures ?

La plupart des constructeurs répondent actuellement par l’affirmative à ces questions. Par exemple durant l’été 2018, et pour promouvoir ses nouveaux écrans flexibles, la marque Samsung avait diffusé une vidéo faisant état des propriétés incassables de son nouvel écran flexible OLED. L’objet subissait alors une véritable séance de torture, une procédure calquée sur le modèle des certifications édictées par l’armée américaine : rien que ça ! Au total, le prototype qui pèse un peu plus de 200 grammes a réussi à survivre à plus de 200 000 cycles de pliage.

Fière de sa démonstration, la firme coréenne avait alors affirmé avoir remplacé la couche de verre qui protège les écrans habituels par une pellicule de plastique souple. En ce qui concerne l’ouverture de l’appareil proprement dit, les nostalgiques se rappelleront de l’ère pré-smartphone avec les téléphones Rarz de chez Motorola. Baptisée « Winner » en interne, cette fonction permet d’obtenir le plus grand écran jamais vu sur le marché.

Mais alors, qu’en est-il réellement du dernier né du fabricant Royole, installé aux Etats-Unis, à Hongkong et en Chine ? D’après les tests effectués en début d’année 2019 par quelques passionnés qui ont eu l’opportunité de prendre l’objet en main, la partie pliable du terminal offre une bonne résistance : il n’y a aucunement besoin de forcer par ailleurs, et la position repliable reste en l’état sans difficultés.

Les conclusions à tirer pour qui souhaite profiter d’un smartphone flexible au ski

Nous venons de passer en revue les principales caractéristiques des smartphones flexibles qui s’apprêtent à inonder le marché en cette année 2019. Pour le moment bien sûr, la plupart des modèles présents sur le site des différentes conventions sont perfectibles mais on observe déjà de nombreuses qualités qui peuvent intéresser les sportifs et autres amateurs de glisse : la résistance générale des modèles proposés par les principales marques est plutôt bonne, et aucune concession particulière ne semble avoir été faite sur des questions d’autonomie ou de performances générales. Pour le reste, il sera intéressant d’observer le comportement des systèmes d’exploitation comme Android sur de tels appareils flexibles : faudra-t-il prévoir des concessions, ou y a-t-il des avantages réels à tirer d’une telle technologie ?

*Source >> https://branchez-vous.com/2019/01/09/ces2019-royole-devoile-un-smartphone-pliable-le-flexpai/
*Source >> https://www.idboox.com/smartphone/samsung-un-ecran-flexible-incassable-la-preuve-par-le-marteau/
*Source >> https://www.lemonde.fr/pixels/article/2018/11/05/lancement-en-chine-du-premier-smartphone-a-ecran-pliable_5379243_4408996.html
*Source >> https://www.lesnumeriques.com/telephone-portable/royole-flexpai-p49507/ces-2019-royole-flexpai-premier-contact-avec-smartphone-pliable-n82443.html
*Source >> https://www.journaldugeek.com/2018/10/28/smartphone-pliable-de-samsung-se-precise/

Partager
Categories:
Shopping ski

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Menu Title