Journée sur les pistes : ce qu’on emporte dans son sac à dos

Ecrit par
ski

Températures négatives, neige et moonboots, pas de doute vous y êtes ! Depuis le temps que vous attendiez vos vacances à la montagne, on le sait, vous ne pensez qu’à une seule chose : dévaler les pistes. Alors avant de se jeter sur ses skis ou sa board, on prend le temps de vérifier son sac à dos !

Les lunettes de soleil

Vous êtes sur le départ en tenue de combat : Combi, écharpe, bonnet, masque et gants, vous êtes au top ! Mais malgré tout, on pense à embarquer ses lunettes de soleil ! En cas d’éclaircies, tous les masques ne sont pas adaptés à toutes les conditions météo et ce serait dommage que vous ne profitiez pas pleinement de vos descentes parce que la réverbération du soleil sur la neige vous éblouit !

Le paquet de mouchoirs

Eh oui, ça semble basique, presque idiot, mais croyez moi n’oubliez pas vos mouchoirs ! Rien de plus désagréable que d’avoir la goutte au nez sur un télésiège ou en plein « tout schuss » ! Et faites moi confiance, entre les températures extérieures et l’effort intensif qui vous donnera très chaud, vous n’y échapperez pas à cette petite goutte agaçante !

Le stick à lèvres

L’incontournable de votre sac à dos. On resitue les choses dans leur contexte : Il fait froid, il y a du vent et (on croise les doigts) du soleil. Il n’en faut pas plus à votre corps pour s’assécher ! Hydratez-vous bien les lèvres au risque d’avoir de belles gerçures. Et si vous êtes quelqu’un de très courageux, on prend sa crème pour les mains et on ose sortir ses petites mimines de ses gants le temps d’une séance d’hydratation ! Elles sont peut-être moins exposées que votre bouche, mais les gants n’empêchent pas toujours la neige de rentrer ou le froid de s’installer.

La protection solaire

Dans ce même esprit de protection de votre peau, n’oubliez pas la crème solaire ! Il est vrai qu’on a tendance à l’associer aux vacances à la mer mais n’oubliez pas qu’en altitude et avec la réverbération du soleil sur la neige, votre corps est tout autant exposé que sur une plage ! La seule différence étant que seul votre visage peut en pâtir. Pensez à vous appliquer de la crème sur les parties exposées de votre corps au minimum toutes les 2h et en choisissant l’indice selon votre type de peau !

Le plan des pistes

A moins de connaître la station comme votre poche, on vous conseille de récupérer un plan des pistes. (Vous en trouverez un peu partout au sein de la station comme par exemple au guichet où vous retirez votre forfait mais aussi généralement dans un grand nombre de commerces et parfois à certaines remontées mécaniques). C’est gratuit, pratique et surtout utile quand on ne parvient pas à rentrer à la station ! Prenez garde également aux horaires de fermeture des remontées mécaniques.

Le forfait de ski

Bon on vous conseille de le garder dans votre combinaison, c’est beaucoup plus simple pour passer aux tourniquets des remontées mécaniques ! Mais on préférait l’indiquer dans l’article pour être sûr que vous ne l’oubliez pas ! Autrement vous ne risquez pas d’aller bien loin…

La bouteille d’eau

En montagne, on se déshydrate beaucoup : par la transpiration, l’hyperventilation, l’air sec, etc. On perd son eau sans même s’en rendre compte. La grande règle est donc de boire avant d’avoir soif. Quand on a soif, c’est trop tard, les cellules sont en déficit et elles ont déjà fabriqué les toxines qui vous donneront des crampes. Ne pas boire assez va provoquer des douleurs musculaires pour les trois jours suivants. Hydratez-vous !

Attention : Chez l’enfant : les pertes en eau sont plus importantes et plus rapides car ils dépensent plus que les adultes, proportionnellement à leur masse musculaire et possèdent une surface d’échange (peau) plus importante que nous par rapport à leur masse corporelle. De plus, ils supportent beaucoup moins bien la déshydratation que les grandes personnes. Pensez à les faire boire régulièrement sur les pistes, même s’ils ne réclament pas.

Le portable

L’incontournable de votre poche l’est tout autant à la montagne ! Pour utiliser l’application Travelski sur les pistes, rejoindre vos amis, partager votre voyage sur les réseaux sociaux, prendre des photos si vous n’avez pas d’appareil, ou même appeler les secours en cas d’accident (on ne vous le souhaite pas !), on embarque son téléphone et on fait attention à ce qu’il ne prenne pas l’eau !

De quoi écouter de la musique et des écouteurs

Tout le monde n’est pas adepte de musique sur les pistes mais petit rappel pour les concernés ! Et on troque l’enceinte portative contre ses écouteurs ! Il est vrai que l’enceinte est plus sympa mais tout le monde n’a peut-être pas envie de profiter de votre style musical…

L’appareil photo et/ou la caméra (Go Pro)

Vous êtes à la montagne, en altitude, face à des panoramas grandioses et savourant la sensation exquise de dévaler et slalomer sur les pistes. Capturer vos meilleurs moments et vos plus belles performances et/ou faites de magnifiques photos de famille dans ce si beau paysage. Il n’y a rien de plus satisfaisant que de rendre jaloux les potes en rentrant ! 😉

L’encas

Petit conseil personnel et en particulier si vous n’êtes pas du genre à prendre un petit-déjeuner copieux : Prenez quelque chose à manger avec vous. Vous allez énormément vous dépenser en une matinée et vous risquez très fortement d’avoir un petit creux même pas 2h après avoir commencé à skier ! Barres de céréales, fruits, biscuits… Ce serait dommage de faire une crise d’hypoglycémie dès le premier jour sur les pistes !

Le pique-nique ou un moyen de paiement

Cette dernière recommandation vous concerne si vous ne souhaitez pas repasser par votre logement pour déjeuner. Un déjeuner idéal sur les pistes est copieux mais pas trop riche : Il doit vous redonner des forces pour tenir toute l’après-midi sans pour autant vous ballonner et vous refiler des crampes à l’estomac. Si en revanche vous préférez déjeuner dans un restaurant d’altitude, la majorité d’entre eux prennent à la fois la carte bleue et l’espèce. Prévoyez par contre un certain budget, de par leur position, la majorité des restaurants sont au-dessus de la tarification que l’on trouve dans la restauration standard.

Allez, maintenant on ferme le sac, on chausse ses skis et on part à l’assaut de la montagne, on ne peut plus prêt ! 😉

Crédit Photo à la une : © Lena1 – Pixabay

Partager

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Menu Title