Karine Le Marchand nous raconte le ski

Ecrit par
karine le marchand travelski
  • 24 novembre 2015

Entretien avec notre « reine des prés » préférée qui s’avère être aussi une déesse du… ski !


Vous passez beaucoup de temps dans les prés, vous en reste-t-il pour vous rendre à la montagne ?

KLM : J’ai besoin de partir à la montagne, chaque hiver, pour me ressourcer. Pour moi, le bénéfice du temps passé est double. Outre le côté sportif, le silence et les paysages sont vraiment apaisants.

Quel genre de station vous attire ?

KLM : Habituellement, je vais à Tignes, une station plutôt sportive. Je suis une skieuse, pas question pour moi de me retrouver dans une « station boutique » !

Vous êtes une grande sportive à la ville comme sur les pistes alors ? !

KLM : Ah ça c’est sûr, j’embête tout le monde ! Lever 7H30, il me faut mes 3 heures de ski le matin et 3 heures l’après midi. Je cours beaucoup, le ski remplace donc la course. En même temps, c’est un autre exercice et ça me fait des vacances ! Le ski sollicite d’autres muscles et c’est vraiment agréable pour le corps. Et mon entraînement dans l’année fait que je ne suis plus fatiguée au ski. En fait, je suis obligée de m’arrêter avec la fermeture des pistes sinon je continuerais bien volontiers !

Vous pratiquez quel ski ?

KLM : le ski alpin uniquement. Souvent, je prends des cours et j’aime bien descendre dans de la poudreuse légère mais jamais loin des pistes. Le hors-piste avec la neige jusqu’à la taille, ce n’est pas pour moi.

En famille, les enfants vont à l’école de ski ou avec vous ?

KLM : Ecole de ski le matin, avec moi l’après-midi. L’apprentissage doit se faire en dehors des parents et puis, c’est bien de préserver aussi l’ambiance au sein de la famille en prenant du temps pour soi.

La détente à la montagne c’est quoi pour vous ?

KLM : D’abord la quiétude et les paysages, ensuite, le ski est une activité revigorante qui fait sentir le corps vivant. Certes, je suis très frileuse. J’ai donc investi dans l’équipement idéal (chaussettes et gants chauffants, collant, énorme doudoune) et il est vrai que je ressemble à Dark Vador sur les pistes mais je suis à l’aise pour skier, c’est l’essentiel. Après le ski, je pourrais me faire masser mais je préfère faire mes étirements et me glisser dans un bain. Enfin, je me couche tôt avec un bouquin. 22H30 extinction des feux, quel plaisir !

Vous arrive-t-il de craquer pour une tartiflette ?

KLM : Curieusement, la pratique du ski ne me creuse pas l’appétit. Je fais toujours attention à manger équilibré mais je serais plutôt tentée par le chocolat chaud de 17 h avec un gâteau que par le fromage !

A quand « l’amour est sur les pistes » ?

KLM : Ils n’ont pas besoin de moi pour qu’il se passe quelque chose en boîte de nuit ! Les lieux de vacances se prêtent à la rencontre et à la séduction. Je me retrouverais vite au chômage (rires).

Partager
Tags:
·
Categories:
Notre Mag

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Menu Title