La première fois en montagne

Ecrit par
Première fois à la montagne

1. La montagne, un rythme de vie

Si vous aussi, vous êtes curieux de tester de nouvelles sensations et que vous avez cette (petite) envie de découvrir autre chose que la mer ou les grandes villes, juste pour “changer un peu”, alors c’est le bon moment pour vous de découvrir la montagne et ses atouts. C’est une destination qui promet beaucoup de surprises. Dotée d’une richesse environnementale et démographique, vous serez émerveillé de l’accueil qui vous attend. Deux ingrédients indispensables pour garantir la réussite de vos vacances!

La montagne c’est avant tout deux rythmes de vie. Pour citer Albert Camus, le train de vie s’y apparenterait au métro-boulot-dodo (sans le métro, évidemment). Le boulot correspond à la haute saison tandis que le dodo est assimilé à la basse saison. La haute saison en montagne est associée à la période hivernale qui s’étend de novembre à avril. C’est la période où il y a le plus d’affluence au cours de l’année. C’est aussi le moment où les flocons de neige tombent et se posent délicatement sur les flancs des montagnes et ainsi nous offrir ce paysage inédit de blanc ! C’est le moment idéal pour les amoureux de la glisse de chausser leurs skis ou snowboard et de dévaler les pistes une à une à toute vitesse et pourquoi pas, pour les plus aguerris, orner le tout avec des figures.

De Juin à Août, la montagne fera place aux adeptes du trek, du VTT. La fente des neiges fait déjà partie du passé tandis que la prochaine saison se fait déjà attendre. Profitez d’un ciel dégagé pour découvrir les merveilles de mère nature que la neige a subtilement caché. Grimpez les montagnes, testez vos limites et dépassez-les. Le reste de l’année, le nombre de tourisme est négligeable. C’est pourquoi les commerçants en profite pour reprendre des forces pour certains. Pour d’autres, c’est à nouveau parti pour prendre la peau d’un ingénieur R&D pour pourvoir proposer quelques nouveautés la saison prochaine.

2. Impressions

Quand l’occasion de partir un weekend à la montagne se présentera à vous, prenez là ! Si vous n’avez jamais eu cette opportunité, sachez que c’est un autre monde qui va s’ouvrir à vous ! Partir aux skis est aujourd’hui faisable pour tout budget. Il suffit d’avoir les bonnes pratiques pour trouver la meilleure offre. L’anticipation est la meilleure méthode pour trouver le chalet de vos rêves à moindre coût. Mais vous pouvez aller sur la page promo ou dernière minute.

Si le froid vous effraie, pensez à vous habillez en mettant plusieurs couches de vêtements. La gastronomie apporte des calories suffisantes pour moins ressentir le froid.

Si vous êtes en provenance de grandes villes et que vous voyagez en voiture, les premiers changements se sentiront d’aussitôt que vous dépassez Chambéry. Vous commencez à apercevoir les rues, les toits, les champs recouverts de neige. Puis la voiture s’engouffre petit à petit dans la montagne. A travers la vitre, on n’observe plus que le bas des montagnes. Puis, c’est parti pour l’ascension. Les routes serpentent le flanc de la montagne. Attention, ça risque de beaucoup tourner, prenez vos précautions ! Pour un repérage plus facile une fois sur place, vous pouvez trouver votre résidence grâce à la carte ci-contre. Saviez-vous qu’à partir de 2000 m d’altitude, le corps commence à ressentir physiquement les effets de l’altitude sur son corps. Par exemple, vous aurez juste l’impression de vous essouffler plus rapidement que d’habitude. Avec l’ascension, l’oxygène se raréfie. C’est d’ailleurs à partir de 3000 m que le cerveau commence à ressentir le manque d’oxygène.

 

Pour aller plus loin sur l’ascension des montagnes et les effets sur le corps du manque d’oxygène.

💰 Quel est le prix pour  l’ascension de l’Everest?

L’Everest, toit du monde, à 8848 m d’altitude, est le rêve de tout alpiniste, mais c’est un rêve qui a un certain coût. En règle générale, les prix pour faire l’ascension de l’Everest sont compris entre 55.000€ et 70.000€ par personne. Certaines agences peuvent proposer des prix inférieurs, il faudra alors être vigilent sur la qualité et la sécurité de l’encadrement fourni. Une expédition comprend le permis d’ascension, le matériel (bouteilles d’oxygène), les vols, les hébergements (lodge et tente) mais aussi toute une équipe de Sherpas avec des cuisiniers, des guides, des porteurs. Surtout, monter à une telle altitude prend du temps : il faut s’arrêter à chaque palier pour permettre au corps de s’habituer.

💡 C’est quoi les Sherpas ?

Le peuple sherpa est un groupe ethnique originaire du Tibet. En tibétain, shar désigne l’« est » et pa est un suffixe qui signifie « peuple » : d’où le mot Sharpa ou Sherpa, désignant ceux qui viennent de l’Est. Pour les Occidentaux, le terme sherpa, employé comme nom commun, désigne aussi les porteurs (20 à 30 dans une expédition) et les guides (4 ou 5), habituellement tous de l’ethnie Sherpa, qui aident les alpinistes sur les sommets himalayens.

🗻 Pourquoi je prends des couleurs alors qu’il fait froid ?

Deux phénomènes sont à l’origine du bronzage. La première est l’ensoleillement direct. Partout, les rayons du soleil réchauffe notre peau. Ces rayons sont composés de rayons infrarouge (IR) et rayons ultraviolets (UV). Ce rayonnement est d’autant plus important en montagne qu’en ville. L’atmosphère y est en effet moins épaisse et surtout moins polluée. Les UVs sont donc d’autant moins filtrés et présentent un danger pour la peau. Puis il y a l’ensoleillement indirect. Comme son nom l’indique, les rayons du soleil ne touchent pas directement notre peau. La neige au sol agit comme un miroir et réfléchit l’intégralité du spectre lumineux du soleil, d’où sa couleur blanche. Parmi les rayons ainsi réfléchis, certains frappent votre peau en vous offrant une seconde ration d’UV.

En présence d’UV, la peau se durcie et produit une substance appelée mélanine qui la colore: c’est le bronzage.

Partager
Categories:
On a testé

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Menu Title