Les sports olympiques d’hiver, où les pratiquer ?

Ecrit par
Sport olympiques : le short-track

Les Jeux Olympique rassemblent à chaque fois les nations et leur peuple. Les JO d’hiver se constituent d’un certain nombre de disciplines qui peuvent être méconnues du grand public et certains spectateurs, en voyant les exploits des champions olympiques, développent un réel attrait pour ces sports d’hiver. On vous a concocté une liste des sports olympiques d’hiver avec les lieux où vous pourrez les pratiquer pour votre plus grand plaisir !

Le biathlon

Cette discipline qui réussit bien au très médaillé français Martin Fourcade, est de plus en plus connu et appréciée du grand public ! En effet, le nombre de stations de ski proposant une initiation ou même la pratique de cette discipline augmente fortement depuis quelques années.

Les stations de ski d’Autrans ou Le Grand-Bornand qui sont des stations qui accueillent des grandes compétitions de Biathlon vous proposent des séances d’initiation avec tir à 10 mètres, en famille ou entre amis avec un tarif spécial groupe de 12 € par personne, pour un minimum de 5 participants. La station du Lac Blanc dans les Vosges accueille même les familles et les enfants de 8 ans ou plus pour une initiation ( les enfants tireront avec une carabine à faisceau laser pour assurer leur sécurité tout en leur permettant une expérience au plus proche de la vraie discipline ). En Savoie, la station des Saisies dispose de l’un des plus beaux espaces de tir des Alpes. La séance de 2 h vous coûtera au minimum 95€ pour une à deux personnes. Cinq écoles ESI proposent une expérience de biathlon : Praz-De-Lys dans les Alpes du Nord, Les Rousses et Metabief pour le Jura et Massif Central, Asco en Corse. Enfin, Les stations de Beille en Ariège ou de Font-Romeu dans les Pyrénées vous proposent également l’expérience de cette discipline. Font-Romeu vous permettra également de glisser sur les traces de Martin Fourcade et la station vous offre la chance de suivre des cours collectifs de 1h30 pour un prix de 32€.

Sports olympiques : Le biathlon

Le Curling

Cette discipline sur glace, un sport de précision dans l’âme, ne nécessite pas de neige et n’est donc pas uniquement réservée aux stations de sports d’hiver. En effet, c’est pour cela, que l’on pourra retrouver un club de curling à Paris par exemple. Voici la liste des villes disposant d’un club de curling :

  • Albertville
  • Chamonix
  • Charleville-Mézières
  • Combloux
  • Les Contamines-Montjoie
  • Lyon
  • Marseille
  • Megève
  • Nice
  • Paris
  • Pralognan
  • Rouen
  • Les Rousses
  • Strasbourg

A Paris notamment, la pratique de ce sport olympique vous coûtera la somme de 20 €.

Le Hockey sur glace

Le sport phare du Canada est également présent dans notre pays avec le championnat de France sous la direction de la FFHG (Fédération Française de Hockey sur Glace). Ce sport est alors praticable partout avec 136 clubs à travers la France, dont 21 dans la région parisienne. On retrouve ce sport d’équipe sur glace notamment dans les grandes villes suivantes :

  • Rouen
  • Paris
  • Chamonix
  • Saint-Gervais
  • Grenoble
  • Amiens
  • Brest
  • Megève
  • Mulhouse
  • Lyon
  • Briançon

Cette liste n’est pas exhaustive.

Je trouve mon club de Hockey sur glace !

Sports olympiques : hockey sur glace

Le Bobsleigh

Le Bobsleigh, sport que l’on connait tous grâce au célèbre film “RastaRocket” n’est quasiment ps présent en France ! En effet, seule une station en propose la pratique, La Plagne en Savoie, c’est alors là que vous devrez vous rendre ! Cette piste de Bobsleigh à été conçu dans le cadre des Jeux olympiques d’Albertville en 1992. L’activité est réservé uniquement aux personnes majeures car il s’agit de dévaler 1500 mètres de piste à 120 km/h dans un Bobsleigh de 3,50 mètres de long et lourd de 270 kilos. Le tarif pour cette discipline des sports olympiques est de 115€ par personne.

Sports olympiques : le bobsleigh

La Luge

Que ce soit dans notre enfance, avec nos enfants ou même seulement pour découvrir d’autres sensations de glisse, nous avons, pour la plupart, déjà expérimenter la luge. En effet, celle-ci est très accessible en stations, pour le plus grand plaisir de tous. Cependant, le sport olympique de luge nécessite des pistes spécialement aménagées (artificielles) ou parfaitement adéquates à la pratique de cette discipline (naturelles). On retrouve en France que deux pistes de luge olympique situées à Grenoble, crée spécialement pour les Jeux Olympiques de 1968 et à La Plagne pour les Jeux Olympiques de 1992 d’Albertville à nouveau.

Le skeleton

Le skeleton, le cousin de la luge mais la tête en avant est praticable en France dans trois lieux différents. On retrouve évidemment les villes d’Albertville et de La Plagne ainsi que Grenoble, toutes ayant connu des champions olympiques.

Le patinage

Dans cette section du patinage, on peut retrouver principalement trois disciplines olympiques différentes qui sont :

Le patinage artistique

Une discipline mêlant adresse, élégance mais également technique et athlétisme. Celle-ci se réalise sur glace et est donc accessible dans toutes les patinoires de France leur club.

Je trouve mon club de patinage artistique !

Sports olympiques : le patinage artistique

Le short-track (ou courte-piste)

Il s’agit de patinage de vitesse sur piste courte. En France, 14 club proposent cette discipline accessible à tous sur patinoire. On retrouve par exemple des villes comme Le Havre, Belfort, Dijon, Lyon, Meudon, Neuilly sur Marne ou encore Reims, Orléans et Albertville.

Je trouve mon club de short-track !

Sport olympiques : le short-track

Le patinage synchronisé

Cette discipline est un “dérivé” du patinage artistique et se réalise collectivement à 16. Le but étant de rester synchrones et d’être le plus élégant techniquement. On retrouve 31 clubs proposant cette discipline partout en France.

Je trouve mon club de patinage synchronisé !

Sports olympiques : patinage synchronisé

Le ski

Le combiné nordique

Le combiné nordique se constitue de deux épreuves : le saut à ski et le ski de fond. Il sera donc réalisable en station, dans celles qui disposent de pistes de saut à ski (voir ci-après ) et de ski de fond.

Le saut à ski

Celui-ci fait partie du combiné nordique comme énoncé précédemment mais est également une épreuve à part entière. En effet le saut à ski est une épreuve pleine de sensations fortes, nécessitant une certaine force physique et une technique sûre. L’épreuve est impressionnante étant donné la vitesse et la longueur des sauts réalisés par les participants. Les tremplins d’initiation ne font que 10 à 30 mètres alors que ceux utilisés pour les compétitions internationales en font 90 à 120.  Il est possible de pratiquer le saut à ski en hiver comme en été dans des stations telles que Chaux-Neuve ou aux Rousses, dans le Jura. La station d’Autrans propose aussi la possibilité de réaliser du saut à ski pour 50€ l’heure.

Le ski acrobatique

Tous skieur à déjà expérimenter, même à son insu, le ski acrobatique. En effet, il s’agit de “réaliser des acrobaties” durant une session de ski alpin. Cela peut se faire sur des pistes avec des “bosses” ou bien encore dans les différents parcours de freestyle et snowparks que l’on peut retrouver en station. Le half-pipe est également une variante possible du ski acrobatique. Pour avoir les meilleurs sensations dans votre pratique du ski acrobatique, vous devez à tout prix essayer :

Le ski alpin

Il s’agit de la discipline de glisse la plus répandue et la plus connue au monde. En effet, un “séjour au ski” sous entend dans 80 % du temps une activité de ski alpin. On retrouve notamment comme épreuves olympiques dans le ski alpin des épreuves techniques comme le slalom et le slalom géant ainsi que des épreuves de vitesse telles que la descente et le super G. Le ski alpin est accessible à tous et dans n’importe quelle station de sports d’hiver. Les stations les plus réputées pour le pratiquer étant La Plagne, Méribel, Courchevel, l’Alpe d’Huez, Avoriaz, Chamonix, Les Arcs, Serre Chevalier

Le ski de fond

Le cousin du ski alpin, bien que moins pratiqué, n’en est pas moins connu ! En effet, tout le monde connait ce sport d’hiver et nous conseillons de l’expérimenter au moins une fois afin de vivre une expérience de haute montagne bien différente du ski alpin et tout autant appréciable ! Le ski de fond  aux Jeux Olympiques se retrouve dans différentes épreuves. Voici les 3 principales épreuves du ski de fond :

  • Le Sprint: les qualifications se déroule dans le cadre d’un contre-la-montre opposant tous les fondeurs avec des départs espacés de 15 secondes. Par la suite, les seize premiers concourent par manches de quatre personnes jusqu’à la phase de finale, pour déterminer le podium.
  • Le Sprint par Equipes : les concurrents par équipes s’affrontent lors de deux demi-finales de dix équipes ou plus. Les cinq meilleures de chaque demi-finale se retrouvent alors en finale. Les équipes se composent de deux fondeurs qui alternent le relais par trois fois.
  • Le Relais : pour cette épreuve, chaque équipe se compose de quatre fondeurs qui se passe le relais chacun leur tour.

Cependant ce n’est pas tout, le ski de fond a inspiré d’autres sports olympiques d’hiver comme le combiné nordique, le biathlon ou encore le saut à ski !

Le ski de fond est accessible dans la plupart des stations de sports d’hiver françaises, les meilleures étant Les Rousses, Les Saisies et Puy Saint Vincent qui offrent une infinité de possibilités avec un minimum de 22 km de pistes par station.

Sports olympiques : ski de fond

Le snowboard

L’épreuve alpine de slalom géant parallèle

Le snowboard détient également sa version “alpine” avec son slalom géant parallèle qui met en confrontation deux participants qui s’élancent en même temps sur des pistes parallèles (d’où son nom) mais différentes, l’une bleue et l’autre rouge. Le but étant d’e faire le meilleur temps.  Chacun des participants réalise deux “runs”, un sur chaque piste afin de voir la différence à la fin lors des calculs des temps. Cet épreuve laisse donc un certain suspens par rapport aux résultats.

Les pistes de slalom géant parallèle sont d’une longueur comprise entre 400 et 700 mètres avec une longueur idéale de 550 mètres. Le nombre de porte moyen est de 25 portes.

Le snowboard alpin est accessible en tant que loisir par tous, de la même façon que le ski alpin car il ne nécessite pas de structure particulière.

Le Half-pipe

Le half-pipe est une discipline à la fois spectaculaire et emblématique du snowboard et des Jeux Olympiques d’hiver. Il s’agit de la première épreuve de freestyle à avoir vu le jour pour les Jeux Olympiques. Le terme “Half-pipe” correspond au nom du terrain sur le quel se passe l’épreuve, en français “demi-tube” ou “demi-tuyau”.

Les riders ont pour but de réaliser des figures en parcourant le “half-pipe”, en utilisant chaque coté pour prendre appui et s’élancer. Ils ont deux essais, notés par six juges, le score optimal étant de 100 points. Les deux notes extrêmes, c’est à dire la meilleure ainsi que la moins bonne notes ne sont pas comptabilisées. Le score du participant se base alors sur une moyenne des quatre notes restantes.

Les pistes de half-pipe, qui mesurent au minimum 150 mètres, sont donc spéciales à la pratique de cette discipline, vous n’en trouverez alors pas dans toutes les stations. Voici la liste de celles où vous pourrez vous essayer au snowboard en half-pipe :

Sports olympiques : snowboard half-pipe

Le Slopestyle

Cette autre discipline du snowboard repose également sur du freestyle. Il se rapproche notamment du skateboard avec la possibilité d’utiliser des tremplins, des rails, des tables ou encore des murs. Cette grande variété de modules permet au participant de choisir entièrement son parcours.

Les participants disposent de deux essais, le meilleur sera celui qui fera office de résultat.

Pour les compétition olympiques, les pistes de Slopestyle se doivent de comprendre un minimum de 6 sections dont 3 tremplins. Pour les amateurs de sensations et les adeptes du freestyle, il vous sera possible de pratiquer le snowboard freestyle sur différents modules dans les snowparks des stations. Les snowpark de référence en France sont les suivants

  • Saint Lary (Pyrénées)
  • Vars (Hautes-Alpes)
  • Tignes / Val d’Isère (Alpes françaises)
  • Les Deux Alpes (Auvergne-Rhône-Alpes)
  • Avoriaz (Haute-Savoie)
  • 7 Laux (Auvergne-Rhône-Alpes)
  • Méribel (Savoie)
  • Val Thorens (Savoie)
  • Châtel (Haute-Savoie)
  • Chamrousse (Auvergne-Rhône-Alpes)

Sports olympiques : le snowboard slopestyle

Le Big Air

Le Big Air à fait son entrée aux JO de 2018 en Corée bien que celle-ci soit d’actualités au championnat du monde et X-Games depuis 2003. Cependant il n’est présent qu’en version snowboard et malheureusement pas pour le ski.

Le but de cette discipline est d’obtenir la meilleure note en terme d’esthétique et de technique sur son saut. En effet, les participants prennent de l’élan avant de s’envoler et de réaliser le maximum et les meilleures figures lors de ce saut. La réception est également importante pour la note. Il s’agit peut être de l’épreuve de snowboard la plus spectaculaire et impressionnante en raison des sauts réalisés avec beaucoup d’amplitude et l’obligation de tout donner dans les quelques secondes de “vol” lors du saut.

En station, il vous sera possible de retrouver des plateformes de Big Air Bag afin d’en assurer une pratique sécurisée pour tous. Le Big Air est alors suivi d’une sorte de gigantesque matelas gonflable afin d’amortir la chute en cas de mauvaise réception. Vous pourrez alors vous y initiez de votre propre chef, que ce soit à ski ou en snowboard. Les stations proposant un Big Air Bag sont les suivantes :

  • Piau-Engaly
  • Val Thorens
  • Les Menuires
  • Saint Gervais Mont Blanc
  • Le Lioran
  • Albiez
  • Les 7 Laux
  • Val d’Isère
  • Praz de Lys Sommand
  • Les Angles
  • Courchevel

Le Snowboard Cross / Boardercross

Le Boardercross ou Snowboard Cross, est inspiré des courses de motocross. En effet, quatre à six riders sont en compétition dans une course de vitesse. La piste comporte des virages classiques ainsi que relevés, des bosses, des sauts… Le parcours n’est alors pas aisé et la rivalité entre les participants peut à tout moment faire basculer la course. Afin de se qualifier lors des compétitions, les concurrents sont chronométrés sur deux essais. Par la suite, les 2 à 3 premiers des courses de finalistes se qualifient pour le tour suivant et ainsi de suite.

La piste de Boardercross se doit d’être d’une longueur moyenne de 1050 mètres et ne pas dépasser une largeur comprise entre 6 à 16 mètres.

Voici une liste non exhaustive de quelques stations qui possèdent un ou plusieurs Boardercross :

  • Lans en Vercors
  • Les 2 Alpes
  • Les Gets
  • Les Saisies – Espace Diamant
  • Les Menuires
  • Méribel
  • Montgenèvre
  • Saint Lary
  • Serre Chevalier
  • Tignes

sports olympiques : snowboard cross JO

 

Partager
Categories:
Activités au ski

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Menu Title