vins

La plupart des zones de montagne françaises comptent des vignobles. Il s’agit, au départ, d’un terrain peu favorable à la viticulture. Cette dernière est ainsi pratiquée au-delà de 600 à 700 mètres d’altitude et exige entre 600 et 650 heures de travail par hectare. En revanche, d’un versant à l’autre, les sols sont nombreux et les matières influent sur le terroir. L’altitude peut elle-aussi apporter plus ou moins d’acidité au vin. On retrouve ainsi beaucoup de vins en Savoie, dans les Hautes-Alpes et également dans le Jura. Dans les Pyrénées, les vignes du Roussillon dans les Pyrénées-Orientales sont bien connues. Ces vins sont à déguster seuls ou accompagnés de mets. Ils sont d’ailleurs présents dans de nombreuses recettes de montagne comme la Fondue savoyarde ou encore le Poulet au vin jaune du Jura et aux morilles. Des produits du terroir qui témoignent d’un savoir-faire ancestral. Cette découverte des vins de montagne est à faire travers l’oenotourisme qui connait de plus en plus de succès depuis quelques années. Attention tout de même, l‘abus d’alcool est dangereux pour la santé et reste à consommer avec modération.

Menu Title