Quelle préparation physique adopter avant d’aller au ski – part I ?

Ecrit par
ski

Dès que la température de l’air descend en dessus de 10°C et que les feuilles tombent, les amateurs de ski commencent à penser à la préparation pour la saison à venir. Il faut d’abord bien préparer votre corps pour éviter une trop grande fatigue musculaire pouvant provoquer des accidents. Attention ! Ne démarrez pas votre préparation physique 2-4 jours avant de partir ! C’est trop tard pour vous mettre en forme ! Suivez nos conseils pour être en pleine forme le jour J !

1. Renforcement des abdos

Des abdominaux renforcés aident les skieurs et les snowboarders à garder l’équilibre. Sans faire travailler ses abdos pendant la glisse, il très difficile de manœuvrer des skis et quasiment impossible de manœuvrer un snowboard. C’est pourquoi, on préconise d’effectuer des montées de jambes, des torsions différentes et d’autres exercices pour renforcer ses abdos. Pour améliorer votre sens de l’équilibre, vous pouvez également vous entraîner sur des plateformes instables. Si vous chutez ce n’est pas grave, il suffit de recommencer. De plus, ces exercices renforcent l’articulation de la cheville, ce qui est idéal pour le ski et vous permettra de vous sentir plus à l’aise dans vos chaussures de ski.

2. Renforcement des muscles du dos

L’inconvénient des sports d’hiver est la forte pression sur l’épine dorsale. C’est pourquoi il est très important de renforcer son dos et tous les muscles qui l’entourent par des exercices tels que les montées du corps, effectuées en position « couché sur le ventre » ! Le ski est un sport très physique qui met tous les muscles du corps à rude épreuve, d’autant plus que plus on monte en altitude et moins il y a d’oxygène. Les efforts sont donc encore plus éprouvants pour le corps.

3. Renforcement des muscles des bras

Les sports d’hiver sont également éprouvants pour les muscles des bras. En effet, en ski on se sert beaucoup des bras, notamment pour le célèbre “planté de bâton”. Il faut penser à renforcer ses bras pour pouvoir porter sans fatigue ses skis ou son snowboard entre les remontées mécaniques et son logement. Eh oui, parfois ça peut être long. Pour cela on peut faire des pompes, s’entraîner à porter des altères ou à soulever des poids.

4. Prévention des entorses

Afin d’éviter les blessures (et elles sont nombreuses en ski), il faut renforcer les ligaments du corps (poignet, cheville, genoux, coude, en gros un peu partout) par des exercices tels que des sauts à la corde à sauter, des rotations de pied et de poignet, ou encore s’entraîner à garder l’équilibre.

L’entraînement des jambes des skieurs n’est pas le même que celui des snowboarders ! Les jambes des skieurs reçoivent une plus forte pression. Afin de mieux les renforcer, il conviendrait de faire les flexions-extensions de jambes latérales. Pour garder les jambes en bonne position pendant la descente, vous devriez faire les exercices qui renforcent les muscles intérieurs et extérieurs des cuisses.

Pour les snowboardeurs, il sera préférable de renforcer muscles les ischios jambiers, situés à l’arrière des cuisses, par une série d’exercices de lever de jambe en arrière ou des fentes avant et arrière.

N’oubliez pas de faire quelques exercices pour prévenir les entorses après la journée au ski et vous relaxer au sauna ou dans la piscine ! Nager est excellent pour détendre ses muscles après une journée de sport intensif. Vous profiterez ainsi au maximum votre séjour !

Partager

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Menu Title