9 desserts de montagne pour se régaler

Ecrit par
desserts de montagne

On a décidé de se faire plaisir et de vous faire plaisir en partageant 9 desserts de montagne qui ont l’air plus savoureux les uns que les autres. Alors prenez note afin de pouvoir régaler votre entourage.

Les Bugnes

Originaire de Savoie, cette spécialité culinaire fait partie de la famille des Beignets traditionnellement dégustée lors du mardi gras. Son nom vient d’ailleurs de « bunyi » qui signifie « beignet », il y a deux manières de les réaliser, soit fines et craquantes ou alors dodues et moelleuses. Pour les catholiques les bugnes marquent le début du carême et étaient faites dans le but de ne pas gâcher les matières grasses dont l’usage était interdit pendant le carême. Pour les préparer il vous faudra comme ingrédients de la farine, du beurre, du sucre, des œufs et de la fleur d’oranger.

Pour découvrir la recette en entière c’est par ici !

Le gâteau de Savoie

Comme son nom l’indique, ce dessert est originaire de Savoie et a été créé par Pierre de Yenne en 1358 à Chambéry. Il se déguste aussi bien en hiver avec une boisson chaude comme le thé ou en été accompagné d’une salade de fraise par exemple. Facile à réalisé et léger, il vous faudra pour réaliser ce gâteau, aussi appelé « Biscuit de Savoie » pour sa texture croustillante, des œufs, du sucre, de la farine, de la fécule, du citron, du beurre et du sucre glace.

Vous voulez le réaliser ? Alors suivez la recette ici !

La tarte aux myrtilles

Célèbre dessert de Savoie, la tarte aux myrtilles avec son goût doux et légèrement acidulé séduit un grand nombre de gourmands. Pour réaliser cet incontournable de la montagne il faudra vous munir de farine, beurre, sucre glace, œufs, myrtilles et sucre en poudre. A vous de jouer maintenant et d’épater vos proches.

Pour découvrir la recette rendez-vous ici.

Le sabayon

Ce dessert est né dans la région du Piémont, une ancienne province des états de Savoie en Italie. Le Sabayon était autrefois très prisé en Savoie. L’origine de ce dessert mi italien, mi savoyard remonte dans au 16ème siècle dont la forme francisée s’écrit « Sabaillon ». Au niveau des ingrédients vous aurez besoin d’œufs, d’alcool comme le marsala et enfin de sucre.

Pour connaitre la recette complète rendez-vous ici.

Les truffes de Chambéry

Les truffes de Chambéry ont vu le jour en 1895 alors que le pâtissier-chocolatier Louis Dufour vint à manquer de matière première pour fabriquer ses friandises de fin d’année. Il eu alors l’idée de mélanger de la crème fraîche, de la vanille et du cacao en poudre, de plonger le tout dans du chocolat fondu avant de l’enrober de poudre de chocolat. La truffe au chocolat est née !

Pour les gourmands qui voudrait les faire eux-mêmes, la recette se trouve ici.

La brioche aux pralines de Saint-Genix

La brioche de Saint-Genix, également appelé « Gâteau de Saint-Genix », est une brioche garnie de pralines rouges et est une spécialité gastronomique de la petite ville savoyarde de Saint-Genix-sur-Guiers. Les gourmands doivent remercier le pâtissier Pierre Labully pour la création de cette brioche vers 1880 qu’il baptisa premièrement en son nom « le gâteau Labully ». Traditionnellement la brioche de Saint-Genix est emballée dans un papier sulfurisé de couleur rouge et blanche rappelant ainsi les couleurs symbolique de la Savoie.

Si vous cherchez la recette afin de refaire cette brioche, c’est par ici.

Les Rissoles à la poire Blesson

Spécialité savoyarde, les rissoles aux poires sont des petits chaussons traditionnellement réalisés à l’automne et garnis d’une compotée de poires Blesson que l’on peut, selon le goût de chacun, remplacer par une compote de pommes. Les premières traces de rissoles de Savoie remontent au 15ème siècle. En savoyard les rissoles sont appelées « rzules ». Afin de faire cette recette il vous faudra de la pâte feuilletée, des poires (Blesson de préférence), du sucre, de l’eau ainsi qu’un jaune d’œuf.

Pour effectuer les Rissoles à la poire rendez-vous ici.

Les Bescoins

Parfumés à l’anis et colorées de safran, les bescoins se présentes sous formes de pains ou de brioches et sont originaires du Pays de Savoie. Très facile de préparation, cette brioche était autrefois servie lors des baptêmes. Pour la réaliser chez vous il vous faudra de la levure de boulanger, de la farine de blé, du sucre, des œufs, du safran, des graines d’anis, du lait, du sel ainsi que du beurre. Parfaite pour le petit-déjeuner ou le goûter elle en régalera plus d’un.

Pour la réussir parfaitement, suivez la recette qui est ici.

Le Matafan aux pommes

Existant également en recette salée à base de pommes de terre, le Matafan est une recette paysanne qui consiste en une grosse galette salée et épaisse faite de pommes de terre que les paysans mangeaient tôt le matin afin de leur permettre de tenir jusqu’au repas. Puis petit à petit la recette devint sucrée avec des pommes ainsi qu’un verre de génépi dans certaines versions. Pour la faire vous-même vous aurez besoin de pommes de Savoie, de farine, de sucre, de beurre, d’œufs, de lait, de jus de citron et si vous le souhaitez de Génépi.

Pour suivre la recette pas à pas dirigez-vous ici.

Je ne sais pas de ce qu’il en est de vous, mais nous on a déjà l’eau à la bouche. Quel dessert vous tente le plus ?

Partager
Categories:
Gastronomie

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Menu Title