L’histoire des sports d’hiver et de la montagne

Si les sports d’hiver sont aujourd’hui courants, ce ne fut par toujours le cas. Découvrez l’histoire des sports d’hiver et de la montagne en général.

Origine des sports d’hiver

La dénomination « sports d’hiver » a vu le jour vers la fin du XIXème siècle et désignait toutes les activités sportives qui se pratiquaient en saison hivernale, incluant la boxe, le football et l’escrime. Le sens a connu une restriction, avec le temps. Désormais, « sport d’hiver » rassemble uniquement les activités physiques qui se pratiquent sur des pistes givrées ou enneigées. Les sports d’hiver ont conquis la France, grâce à l’approche des opérateurs touristiques français, qui ont suivi l’initiative de Johannes Badrutt. En 1885, l’hôtelier a décidé de relancer le tourisme en période hivernale, à Saint Moritz, en proposant des activités sportives et ludiques à pratiquer dans la neige, en montagne : le ski, la luge et le patin à glace. La pratique des sports d’hiver s’est démocratisée après la création des Jeux Olympiques d’hiver, en 1924, à Chamonix. Voici un petit guide pour vous aider à décider où partir à la montagne ?

Le patrimoine de montagne : les villages incontournables

Chamonix

Ayant accueilli les premiers Jeux Olympiques d’hiver, Chamonix est sans doute la station de ski la plus importante de France. Chamonix appartient au département de la Haute Savoie, dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Sa localisation, entre les massifs des aiguilles rouges et le Mont Blanc, est propice à la pratique des sports d’hiver. Le tourisme, en été comme en hiver, est l’activité économique principale de la commune de Chamonix. D’autant plus que le Mont Blanc, perché à 4807 mètres d’altitude, est classé en troisième place des sites naturels les plus visités au monde. Chamonix est la destination idéale pour les amateurs de sports d’hiver, avec ses 182 km de pistes de ski, ses 47 remontées mécaniques et sa patinoire.

Valloire

Valloire dispose d’une station avec un total de 85 pistes qui s’étendent sur près de 150 km, traversant 3 massifs montagneux : le Sétaz, le Crey du Quart et le Gros Crey. La plupart des sites culminent à environ 2000 mètres d’altitude. La station de Valloire dispose d’une importante diversité d’équipements et d’infrastructures, favorisant la pratique des sports d’hiver.

Saint-Jean-de- Maurienne

Saint-Jean-de-Maurienne est un village de montagne localisée dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, dans le département de la Savoie. Le domaine des Sybelles est le site le plus proche pour pratiquer les sports d’hiver. Ce domaine skiable rassemble 6 stations de ski. Outre les sports d’hiver, la ville de montagne de Saint-Jean-de-Maurienne héberge des endroits incontournables offrant des activités intéressantes pour les congés de neige : le parc national de la Vanoise et les grands cols alpins.

Saint Lary Soulan

Saint Lary Soulan est le plus important village – station de ski des Pyrénées Orientales. Une télécabine et un téléphérique relient le centre du village et les 56 pistes, faisant 100 km. Le domaine skiable de Saint Lary Soulan est situé à 1700 m d’altitude. Saint Lary est la destination idéale pour des vacances au ski en famille. La station dispose de nombreux services pour parfaire votre séjour détente au ski : centre de bien-être, club pour enfants etc.

Mont Jura

Le mont Jura est le domaine skiable le plus important dans le massif du Jura. La station regroupe 49 pistes de ski alpin pour un total de 50 km de distance. S’ajoutent à cela, les 140 km de pistes de ski de fond, un boardercross, un snowpark et un parcours de luge sur rail. Situé sur les plus hauts sommets du Jura, Mont Jura offre une vue exceptionnelle et panoramique sur les hauteurs des Alpes.

La géographie de la montagne

Alpes

Les Alpes françaises hébergent le Mont Blanc. La plupart des sommets des montagnes alpines culminent à 4000 mètres d’altitude. Les cols atteignent 2000 mètres d’altitude. Le massif des Alpes dispose des critères idéaux pour la pratique des sports d’hiver : pentes raides, hautes altitudes et climat propice à l’enneigement. Le massif des Alpes a même donné son nom à une discipline de ski : le ski alpin. La première compétition sportive de ski alpin a été organisée à Chamonix, dans les Alpes.

Pyrénées

D’un point de vue climatique, les sommets des Pyrénées sont bien élevés en altitude pour offrir de bonnes températures et assez d’enneigement pour pouvoir profiter des pistes jusqu’à la fin de la période hivernale. Les plus hauts sommets se situent à un peu moins de 3000 mètres d’altitude. Les vallées des Pyrénées françaises sont étroites et glaciaires. Les Pyrénées Orientales bénéficient d’un climat agréable, à savoir l’ensoleillement et des pistes recouvertes d’un très bel habit blanc aux mois de mars et avril.

Le Massif du Jura

Comparé aux massifs cités précédemment, le Jura est considéré comme une altitude moyenne. Le crêt de la Neige, point culminant du massif en France, n’atteint que 1720 m d’altitude. Néanmoins, la région possède un climat montagnard rude. Les pistes y sont au mieux de leur qualité, pour la pratique des sports de glisse sur neige, au cœur de la saison hivernale, où la neige commence à tomber à 800 mètres d’altitude.

La montagne et son caractère insolite

Outre la pratique des sports d’hiver, la montagne offre d’autres activités bien originales. Pour la plupart des vacanciers d’hiver, partir à la montagne rime avec neige et grand froid. Eh bien, pour changer, rendez-vous dans les cadres chaleureux des centres de bien-être proposant hammam, spa, massage et bains chauds. Par ailleurs, les aventuriers apprécieront une séance de plongée sous la glace. La balade en chiens de traineau est une activité singulière qui plait aussi bien aux grands qu’aux plus jeunes. Ou pourquoi pas un simple tour dans les hameaux et les villages avoisinants pour découvrir les traditions et l’histoire de la région.

Le marché du ski en France

La démocratisation des sports d’hiver a permis un développement sans pareil des destinations en montagne, autrefois boudées par les voyageurs pendant la saison froide. Les vacances au ski représentent aujourd’hui de véritables opportunités économiques à part entière. La concurrence au niveau national et international est rude. Les stations de ski rivalisent d’innovations et de développement pour accroitre les infrastructures et les activités dans le but d’attirer davantage de voyageurs. A l’échelle mondiale, la France détient la première place dans le décompte des remontées mécaniques et des domaines skiables. Par ailleurs, les activités s’étendent : des formes innovantes de services (hébergement, restauration, garde d’enfants etc.) voient le jour et les tarifs partent à la baisse face à la compétitivité, permettant à un plus grand nombre de vacanciers de profiter des congés d’hiver à la montagne.

L’histoire des sports d’hiver et de la montagne en France

Le patrimoine de montagne
Les villes et villages de montagne incontournables

La géographie de montagne
Les massifs des Alpes
Les massifs des Pyrénées
Les massifs des Vosges
Les massifs du Jura
Les massifs d’Auvergne
Les cols de montagne les plus célèbres des Alpes
Les cols de montagne les plus célèbres des Pyrénées
Les sommets célèbres des Alpes
Les sommets célèbres des Pyrénées
Les vallées célèbres des Alpes
Les vallées célèbres des Pyrénées

Le ski dans tous ses états
L’actualité insolite du ski

Le marché du ski
La chronique de Yariv Abehsera

Partager

Menu Title