Ski, snowboard… Nos conseils pour débuter votre apprentissage

Ecrit par
ski

Vous souhaitez profiter de cette saison pour découvrir les joies de la glisse mais paniquez à l’idée de monter sur des skis ? Pas de panique ! Contrairement aux idées reçues il est possible d’apprendre le ski (ou tout autre sport de glisse hivernal) à tout âge et avec de la motivation et de la concentration, c’est à la portée de tous ! Promis ! 😉

Avant de vous décider, vous pourriez vous poser quelques questions comme par exemple…

«Pourquoi se mettre au ski ?»

Parce que c’est un sport fabuleux tout simplement ! Il procure des sensations intenses que nulle autre activité physique ne vous permettra de ressentir. D’abord parce qu’il se pratique dans un cadre idyllique, entre vallées et sommets, au milieu de paysages montagnards magiques. Ensuite parce que glisser sur la neige n’est comparable à rien d’autre, et vous procure une telle sensation de liberté que vous en aurez presque la sensation de voler ! Une fois testé, vous ne pourrez plus vous en passer !

«N’est-ce pas trop tard pour moi/trop tôt pour mes enfants ?»

La réponse est définitivement non ! Comme on vous l’a dit, il n’y a pas d’âge pour apprendre à skier ! Après bien sûr il existe un âge minimum requis de 3 ans pour les plus petits pour des raisons évidentes de sécurité de même que cela demande beaucoup de prudence de s’y mettre passé 65 ans (notamment à cause des fractures potentielles, dont on se remet moins facilement avec l’âge ou en raison d’une perte de souplesse et/ou d’endurance) mais autrement vous n’avez aucune contrainte !

«Y-a-t’il un moment propice pour apprendre à skier ?»

Lorsqu’on débute en ski, il est conseillé de choisir la bonne période pour commencer son apprentissage. Évitez donc de partir aux sports d’hiver durant la haute saison et/ou les vacances scolaires, car les pistes sont souvent bondées et les autres skieurs pas toujours attentifs aux débutants sur les pistes ce qui rend l’apprentissage plus difficile et risque de vous stresser. Veillez également à ne pas choisir une destination trop réputée du grand public afin d’éviter une trop forte affluence au sein de la station. Enfin nous vous suggérons d’éviter de partir en tout début ou fin de saison car la neige est souvent de moindre qualité durant ces périodes et donc moins propice pour l’apprentissage de la glisse.

Ski de fond, ski alpin, monoski, snowboard… Que choisir ?

Il n’y a pas de recette miracle. Chacun de ses trois sports requiert une technique et donc un apprentissage différent. Par exemple, ce n’est pas parce que vous savez skier que vous saurez faire du snowboard. Ainsi cela dépend donc de quel type de glisse vous souhaitez pratiquer. Cela dit, il est vrai que l’apprentissage du snowboard est plus compliqué que celui du ski, mais loin d’être impossible, même pour quelqu’un qui n’a aucune base ! Moi-même skieuse depuis des années, je me suis mise au snowboard il y a deux ans et ai compris les bases de ce type de glisse en une matinée de cours :).

Faites confiance à votre instinct et choisissez ce qui vous correspond le mieux ! Pour information, à l’instar des trois autres, le ski de fond est un sport beaucoup plus paisible puisqu’il combine la marche dans la neige et la glisse sur des pistes non-dangereuses. Nous conseillons donc cette pratique à tous ceux qui recherchent un type de glisse tranquille et sans stress :).

Pour résumer toutes ces idées et vous aider à y voir plus clair, voici nos 5 conseils pour optimiser votre apprentissage de la glisse, quel que soit le sport choisi :

1. La station idéale tu choisiras

Fuyez la foule et le stress des grandes stations ! Préférez des stations à taille humaine ou privilégiez une période de l’année où les grandes stations seront moins fréquentées si vous tenez absolument à rejoindre l’une d’entre elles. Renseignez-vous auprès de l’office de tourisme local pour obtenir ces différentes informations. En ce qui concerne votre hébergement, favorisez un logement confortable pour mieux vous aider à récupérer, car le moins que l’on puisse dire, c’est que vos journées vont être intenses et votre corps aura besoin d’un sommeil réparateur !

2. Bien équipé(e) tu seras

Et on n’entend pas par là la super combi tendance « SO 2016 » pour se la péter sur les pistes ! Cela ne veut pas non plus dire qu’il faut se ruiner dans la panoplie du parfait petit skieur. Non, on vous conseille simplement de bien choisir votre équipement afin d’y être à l’aise et d’avoir une liberté totale de mouvement car les sports de glisse sont très physiques ! Il faut également que vous soyez bien au chaud : rien de pire que de se retrouver sur des skis par -10°C et de mourir de froid !

Veillez donc à emporter dans votre valise : Manteau et pantalon de ski ou combinaison, vêtements hermétiques (type sous pull, legging, etc. Vous pouvez en trouver à des prix plus que raisonnables dans des magasins spécialisés pour le sport) ou bien de gros pulls ou polaires, chaussettes de ski, gant (investissez dans des gants faits pour les sports d’hiver car vous aurez très souvent les mains dans la neige, vos gants citadins ne suffiront pas !), écharpes, bonnet, lunettes ou masque.

Côté matériel de ski, optez pour la location. Inutile de vous lancer dans l’achat tant que vous n’êtes pas un expert ! Adressez-vous à une boutique spécialisée (il y en a beaucoup en station), où un vendeur expérimenté saura vous aider à choisir les bonnes chaussures de ski et les skis qui vont avec en fonction de votre taille, poids et niveau de ski.

3. Des cours de ski tu prendras

Vous pouvez toujours demander à vos proches eux-mêmes pratiquants de la glisse pour vous apprendre, mais ça risque d’être beaucoup plus long et laborieux ! Vous prendrez également des risques inutiles et vos proches n’ont pas non plus l’expérience et la connaissance d’un professionnel pour vous apprendre les bonnes bases pour une pratique en toute confiance et sécurité.

On vous conseille aussi d’investir dans des cours auprès d’une école de ski (ESF) de la station pour apprendre sereinement et profiter pleinement des pistes le plus rapidement possible. Il existe de très bonnes écoles de ski dans chaque station, avec des moniteurs compétents, qui proposent des cours particuliers ou en groupe. Les leçons seront adaptées à votre niveau et à votre âge.

4. Se surestimer, tu ne feras pas

Il n’y a aucune honte à ne pas savoir skier ! Soyez honnête avec vous-même et votre moniteur en ce qui concerne votre niveau afin d’être orientée vers le cours le plus adapté à vos besoins. Sinon vous ne serez pas en mesure de suivre les autres apprentis et ce sera une grosse déception et de l’argent jeté par les fenêtres pour votre porte-monnaie…

De même, lorsqu’on débute le ski, il ne faut pas oublier que si l’on manque de prudence, ce sport peut vite devenir dangereux. Savoir faire du chasse-neige ou maîtriser les descentes des pistes bleues ne signifie pas que l’on peut emprunter les pistes rouges dès le deuxième jour ! Suivez les conseils de votre moniteur et ne prenez pas de risques inutiles qui pourraient vous mettre en danger ainsi que les autres usagers. Le port d’un casque est d’ailleurs conseillé.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier la présence des autres skieurs, plus ou moins expérimentés. Rappelez-vous de la règle d’or sur les pistes : les skieurs devant vous (en aval) ont toujours la priorité.

5. Du plaisir tu prendras !

Skier, ne doit pas être une contrainte ! Il ne faut pas avoir honte de ne pas être un professionnel ou de démarrer tard. Il ne faut pas non plus avoir peur du regard des autres ! Le ski est à la portée de tout le monde et sachez que démarrer les sports de glisse tardivement est une pratique très courante.

Ne vous mettez pas non plus la pression concernant votre apprentissage ! Apprendre, ça prend du temps et des fois plus pour certains que pour d’autres. Le but est que vous vous amusiez et que vous profitiez de toutes les sensations que la glisse procure. Vous avez beau prendre des « cours » dans une « école », le ski ou le snowboard, ça reste avant tout un loisir ! :)

On espère que cet article vous a regonflé à bloc ! On se retrouve donc prochainement sur les pistes pour un tout schuss parfaitement maîtrisé ! 😉

Partager
Tags:
·
Categories:
Conseils ski

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Menu Title