Les liqueurs de montagne

La liqueur de montagne peut être issue de toutes les parties des plantes : fruits, baies, noyaux, fleurs, racines ou écorces. Les liqueurs de tradition française s’illustrent particulièrement par la chartreuse, l'Izzara et le génépi, mais de nombreuses autres variétés insoupçonnées existent. Elles ont chacune leur originalité et leurs vertus. Petit tour d'horizon de ce qui ce fait de mieux en la matière... Attention, on ne le dira jamais assez, mais l'alcool doit être consommé avec modération et vous devez faire attention à votre santé.

La liqueur de génépi

Dans le massif alpin, le génépi est véritablement la liqueur star ! Elle fait partie du patrimoine régional et tous les montagnards savent très bien où aller cueillir les délicates fleurs jaunes qui serviront à l'élaboration de ce breuvage délicieux. C’est la liqueur alpine la plus populaire. Surnommée l’absinthe des Alpes, la liqueur de génépi a des vertus digestives reconnues.

La Chartreuse

Il s'agit sans doute de la plus célèbre des liqueurs de montagnes. Comme beaucoup de liqueurs de plantes, elle est élaborée par des moines. La formule est scrupuleusement gardée par les religieux depuis quatre siècles. La chartreuse est une liqueur qui titre à 55° d'alcool. Elle était considérée comme un véritable élixir de longue vie à l'époque classique.

L'Izzara

C'est la liqueur phare des stations pyrénéennes. Izarra signifie étoile dans la langue basque. On peut retrouver un peu de tout dans sa formule, selon le liquoriste : plantes variées, armagnac, coriandre, cannelle... Pour la petite histoire, la boisson était était appréciée de l'écrivain Hemingway qui l’évoqua dans ses écrits.

La liqueur de gentiane

C'est la racine de la plante qui est utilisée pour fabriquer cette délicieuse liqueur. L'idée d'en élaborer une liqueur est venue de Suisse à la fin du XVIIIème siècle et s'est vite répandue en France. La célèbre Suze est une déclinaison célèbre de cette liqueur à base de gentiane au goût amer si caractéristique.

La liqueur de sapin

Elle est particulièrement appréciée dans le Jura et les Vosges. Au début du siècle dernier, on élaborait des remèdes avec les bourgeons de sapin. C'est un distillateur d’absinthe qui eut l'idée d'en faire un produit plus festif : une petite liqueur. Elle se boit glacée et sa bouteille est en bois lui donne une allure très rustique et folklorique.

Le suprême de liqueur de Saint-Pierre de Chartreuse

Ce breuvage porte le nom d'un charmant petit village de l'Isère réputé pour ses plantes des montagnes savoureuses. La formule de ce breuvage est jalousement gardée par les liquoristes locaux, mais on ne trahira personne en dévoilant que la région est réputée pour ses liqueurs aux saveurs résineuses de sapins et mélèzes et autres plantes médicinales et aromatiques locales à consommer avec modération et délectation.

L'hydromel

Cette boisson traditionnelle remontant à l'antiquité, fabriquée à base de miel est revenue à la mode depuis une vingtaine d'années. Plus l'altitude des ruches est élevée, plus la qualité du pollen est supérieure. C'est la raison pour laquelle l'hydromel fabriqué à la montagne est d'excellente qualité.

La liqueur d'hysope

C'est une jolie fleur sauvage à la couleur violette aux propriétés antivirales. Selon les herboristes, elle fonctionne très bien en action préventive contre la bronchite chronique. Cette boisson est élaborée par aromatisation d’eau-de-vie à laquelle vient s’ajouter du sucre. C’est la macération qui permettra d’extraire les arômes de cette plante reconnue pour ses vertus stimulantes et anti-inflammatoires.

La liqueur aux fleurs de mélèze

Issue des ressources régionales des massifs français, cette subtile liqueur, outre son goût raffiné et résineux, a de nombreux bienfaits curatifs et fortifiants. C'est un ingrédient très utilisé en phytothérapie qui est reconnu pour ses vertus antiseptiques depuis des siècles. Une variante de cette liqueur au pin de Briançon est réputée pour son action contre les maladies pulmonaires.

La liqueur à la violette des montagnes

Au goût et à la couleur si reconnaissable, cette délicieuse boisson aux touches suaves très féminines est appréciée de tous les connaisseurs. En plus de ses qualités gastronomiques, elle recèle des propriétés thérapeutiques laxatives et diurétiques. Elle calme la nervosité et combat efficacement les insomnies.

Attention à la liqueur du randonneur !

Pourquoi ne pas mettre à profit votre séjour à la montagne pour vous initier à la récolte de plantes sauvage. Si vous êtes néophyte, mieux vaut tout de même vous faire accompagner par un herboriste ou un sage local qui saura vous avertir du danger que peuvent représenter certaines plantes. Si vous ne connaissez pas de druide ou d'alchimiste dans votre entourage, il est vivement recommandé de demander les conseils d'un herboriste ou d'un pharmacien avant de vous lancer dans l'élaboration d'un breuvage fait maison.

La liqueur à la menthe des montagnes

La menthe des montagnes se prête particulièrement bien à l'élaboration de la liqueur. Elle lui confère une odeur agréable et une couleur verte franche très alléchante. On peut y incorporer un mélange de plantes et d'herbes sauvages destinées habituellement aux infusions telles que le tilleul ou la verveine.

Comme chacun le sait, l'abus d'alcool dangereux pour la santé. Ces liqueurs sont à consommer avec modération pour profiter pleinement de leurs bénéfices.

Les boissons de montagne
Les vins de Savoie
Le vin chaud
Les meilleures boissons chaudes en montagne