Le ski simplifié

Tout est préparé à votre arrivée (forfaits, location de skis, ESF, repas)

Nos formules

130 stations de ski + de 6500 hébergements 

Nous sommes là pour vous aider !

Un service client en France accessible 7 jours/7

Le speed riding

Quand on part au ski, on peut faire de nombreuses activités qui impliquent la glisse. On entend de plus en plus souvent parler de speed riding. Qu'est-ce-que le speed riding ?


Le concept du speed riding

Le speed riding n’est qu’apparu que très récemment, au début des années 2000 en France. La première école de speed riding n'a d'ailleurs ouvert ses portes qu'en 2004 à Valfréjus. Si vous souhaitez pratiquer une activité au ski un peu différente, le principe est le suivant : vous descendez les pistes skis aux pieds et avec une petite voile au-dessus de vous. La discipline associe le ski et le parapente, il est ainsi possible d'alterner le plaisir de la glisse et les sensations du parapente. Cette discipline vient ainsi apporter, en plus de la variété des sensations, de la praticité aux habitués : les falaises, roches ou autres ruptures de pentes peuvent être survolées. Si vous souhaitez admirer comme le speed riding la montagne de très près , nous vous avons fait une sélection où faire de l’ULM.

Les prérequis

Pour pratiquer le speed riding, un niveau minimal est demandé. Ce sport est en effet accessible aux skieurs de niveau 3 minimum (sur 4) de l'ESF : il faut être capable de skier partout, sur tous types de neige, et en hors-piste. Aucun niveau concernant le parapente n'est requis, mais une petite expérience en la matière, ou en parachute, sera un plus pour bien manier la voile. Cependant, son maniement est relativement facile et demande simplement le respect de certaines consignes de sécurité.

Il est nécessaire d'avoir une bonne condition physique et également mentale pour pratiquer le speed riding. Si vous faites vos premiers pas, il sera indispensable de passer par une école pour apprendre les bases et avoir une première approche de cette discipline : de nombreux stages et leçons vous sont proposées. Les forfaits sont généralement proposés sous la forme de demi-journée, journée entière ou stage de 3 jours. Dès le premiers cours, les sensations seront au rendez-vous : les pratiquants parlent de véritable décharge d'adrénaline.


Quel matériel faut-il pour faire du speed riding ?

Pour skier

Une paire de skis habituelle fera l'affaire. Vous pourrez ainsi remonter facilement au sommet des pistes en empruntant les remontées mécaniques.

Pour planer

Pour les périodes de vol, une petite aile de parapente est nécessaire, dont la surface des ailles mesurera entre 8 et 14 m² (contre 25 à 28 m² en parapente). Plus le niveau d'un speedrider est élevé, plus celui-ci aura tendance à réduire cette surface, ceci permettant selon le jargon utilisé de mieux "plaquer" la neige. Une fois devenu pratiquant régulier, vous connaîtrez les particularités des différentes marques et laquelle privilégier selon vos préférences, notamment en terme de vitesse et de sensations. Une sellette est également requise.

Sécurité

De manière à prévenir le risque d'accident, il faudra vous munir d'un casque et d'un masque. Il est également possible de se munir de protections dorsales, qui sont fréquemment utilisées en speed riding.


Où pratiquer le speed riding ?

Face à l'engouement grandissant pour le speed riding, de plus en plus de stations de ski proposent la pratique de cette discipline. Aujourd'hui, elles sont d'ailleurs de plus en plus rares à ne pas avoir une école de ce sport.

Valfréjus

C'est la station historique du speed riding puisque la première école a été créée dans ce domaine skiable. C'est ainsi la première station à avoir accueilli des speedriders et aujourd'hui encore, celle-ci est considérée dans l'univers du speedriding comme l'une des meilleures pour apprendre cette discipline, du fait du savoir-faire des moniteurs qui la pratiquent depuis les années 2000.

Les Arcs

Autre station de ski proposant cette activité, les Arcs et leur speed riding school se sont rapidement positionnés pour accueillir cette discipline. Le domaine skiable des Arcs est donc désormais réputé pour la pratique du speed riding. Selon Maxence Cavalade, un des meilleurs speedriders français, la station des Arcs est idéale pour débuter.

Val d'Isère, Tignes

Le Seven Speed Riding est une école du même genre, qui propose cette fois de pratiquer cette activité à Val d'Isère, et à Tignes. Les speedriders de tous les niveaux sont les bienvenus : débutant, inité ou expert. Maxence Cavalade conseille d'ailleurs cette station notamment aux experts, car c'est à Val d'Isère que ses spots préférés se trouvent.

Chamonix/Mont Blanc

On citera également les stations de Chamonix/Mont Blanc, qui reviennent souvent lorsque l'on interroge des pratiquants de freeriding. De nombreux champions de la discipline plébiscitent ce domaine skiable.

De nombreuses autres stations

A Valloire/Velmeinier, l'école Envergure propose également des cours d'initiation. La station de La Plagne compte également plusieurs spots prévus exclusivement pour la pratique de la discipline et l'école Aeroplagne propose des cours de découverte et d'initiation. Enfin, on peut également citer le domaine des 2 Alpes, qui offre des cours avec l'école Air 2 Alpes.

Le phénomène speed riding semble en tout cas prendre de l'ampleur dans l'hexagone et cela se voit au niveau des solutions proposées pour sa pratique, qui fleurissent dans la majorité des stations.


Les activités à pratiquer au ski

Le parapente
L’ULM
L’héliski
Le patin à glace
Le snakegliss
Le saut à l’élastique à ski
Le bobsleigh
La tyrolienne
La motoneige
Les balades en chiens de traîneaux
Les balades en raquettes
La luge
Le fatbike ou VTT sur neige
Le waterslide ski
Le big Airbag