La tyrolienne

La tyrolienne est une activité que vous pouvez pratiquer au ski pendant votre séjour. Suivez nos conseils et découvrez cette activité à sensations.

Qu’est-ce que la tyrolienne ?

La tyrolienne, née dans les Alpes

La tyrolienne est un moyen de transport qui s’effectue en glissant le long d’un câble reliant un point à un autre. Elle tire son nom du Tyrol, une région des Alpes située à cheval sur L’Autriche et l’Italie. À l’origine on utilisait ce système pour transporter des marchandises au-dessus de vallées ou de rivières encaissées. En France, c’est dans les Vosges que la tyrolienne en pleine nature, conçue comme une activité de loisirs, a été mise au point ; depuis elle s’est exportée dans la plupart des régions de montagne. Accessible au plus grand nombre, la tyrolienne permet de glisser en toute sécurité sur un câble tendu au-dessus du vide grâce à une poulie, pour profiter, avec la sensation de voler comme le bunjride,d’un panorama exceptionnel sur les pistes de la station de ski. Nous vous proposons  également, où faire du bunjride.

Voler… en toute sécurité

Cette activité au ski est idéale pour les amateurs de vitesse et de sensations fortes. En vitesse de pointe, on peut atteindre 120 km/h. Les conditions de sécurité sont draconiennes. La pratique de la tyrolienne est encadrée par un guide, qui prend soin de former les amateurs et de juger de leur capacité à s’élancer dans le vide. Pour faire de la tyrolienne, il faut être en bonne condition physique, ne pas présenter de problème cardiaque, ne pas être épileptique, ne pas souffrir d’asthme, et ne pas être enceinte. L’âge minimum requis est 8 ans. La tyrolienne est accessible aux personnes pesant entre 30 et 150 kg ; on peut effectuer le vol en tandem. Selon le type de baudrier utilisé, on peut glisser sur le câble en position assise ou allongée.

Quel matériel faut-il pour faire de la tyrolienne au ski ?

Un concentré de techniques au service des sensations fortes

La tyrolienne procure une sensation de glisse extraordinaire : cela est dû au matériel utilisé pour sa pratique. Pour faire de la tyrolienne, on enfile un baudrier qui protège le bassin. Ce baudrier est relié par deux mousquetons à une poulie qui va glisser sur le câble. Le câble utilisé est du même type que les câbles de levage utilisés sur les chantiers. D’une épaisseur de 12 mm, il est assez solide pour supporter une charge de 9 tonnes. Plus le câble est tendu, plus on accélère ; à la fin du parcours il remonte légèrement pour permettre de ralentir. La poulie est munie de roulettes équipées d’un roulement à billes. Ce système présente l’avantage de ne pas avoir besoin de beaucoup de pente pour glisser rapidement ; ainsi, le câble d’une tyrolienne classique suit une pente de 3,5%.

L’équipement nécessaire à la pratique de la tyrolienne

Le coût des baudriers, longes, poulies et mousquetons est inclus dans le prix du vol, qui se situe en moyenne entre 30 et 60 euros, selon qu’on choisisse d’être seul ou en tandem. Ce prix comprend également la fourniture des équipements de protection individuelle : casques et gants. Le casque est nécessaire pour éviter la collision avec le filin ou la plateforme d’arrivée. Les mains doivent également être protégées, car il est parfois indispensable de les utiliser pour réguler sa vitesse, et les gants évitent le risque de brûlure dû au frottement contre le câble. Enfin, il faut penser à se vêtir chaudement, en raison de la vitesse que l’on peut atteindre (entre 70 et 120 km/h) et de l’altitude, même si le vol ne dure en moyenne qu’1 minute.

Où pratiquer la tyrolienne au ski ?

La plus haute du monde

Elle se trouve dans la station de Val-Thorens, à 3200 mètres d’altitude. Cette méga tyrolienne offre un vertigineux panorama sur le glacier durant un vol de 2 minutes.

La plus forte en sensations

Il s’agit du Roll Air Câble à Orcières 1850 : cette tyrolienne de 1870 km entraîne son passager pour un vol riche en émotions, à 150 mètres au dessus du sol et parfois à 15 mètres de distance de la barre rocheuse.

Le plus grand dénivelé

Fantasticable à Super Besse, une tyrolienne longue de 1 600 mètres, permet d’atteindre une vitesse de pointe de 120 km/h sur un dénivelé de 240 m, le plus grand de France.

La plus nature

À 70 mètres de hauteur, la tyrolienne de Valfréjus permet de survoler le torrent du Charmaix ainsi que les sapins enneigés.

La plus grande de France

Elle vous attend à la station de La Colmiane, dans les Alpes Maritimes : la descente s’effectue sur un câble de 2 663 mètres de long.

La plus diversifiée

Parmi de nombreuses activités au ski, à la Plagne 8 tyroliennes attendent les amateurs, et le parcours se finit par un Base Jump.

Émotions garanties en Vallée d’Abondance

Le Fantasticable de Châtel (1 200 mètres de longueur) est accessible par le télésiège des Rochassons et permet de survoler le village de Plaine-Dranse.

Frissons à l’Alpe d’Huez

Une tyrolienne de 400 mètres est implantée dans la base de loisirs Xfly, au cœur du domaine skiable.

Tout près des sapins

La tyrolienne de la Bresse, dans les Vosges, est accessible en 4x4. Longue de 1 350 mètres, elle permet des pointes de vitesse à 110 km/h, au ras de la cime des arbres.

En nocturne

La cascade de tyroliennes des Aillons, en Savoie, peut se faire de nuit… sensations fortes garanties.

Les activités à pratiquer au ski
Le parapente
Le speed riding
L’ULM
L’héliski
Le patin à glace
Le snakegliss
Le saut à l’élastique à ski
Le bobsleigh
La motoneige
Les balades en chiens de traîneaux
Les balades en raquettes
La luge
Le fatbike ou VTT sur neige
Le waterslide ski
Le big Airbag